Réduction et gestion des déchets

dechets-electroniques
Déchets électroniques

La plupart des biens  que nous produisons aujourd’hui sont amenés à devenir des déchets à court ou moyen terme. En plus des coûts, des pollutions et du gaspillage de ressources qu’ils représentent, leur gestion est responsable d’importantes émissions de gaz à effet de serre. Aux émissions dues à leur collecte et traitement, il faut ajouter celles émises durant le processus de production des biens de consommation avant qu’ils ne deviennent des déchets. Du produit au déchet, chaque étape du cycle de vie d’un bien a un impact sur le climat :

  • Le cycle de vie du produit : De l’extraction des matières premières (pétrole, métaux, denrées agricoles,…) à la distribution des biens manufacturés, en passant par les phases de transformation et de transport, des gaz à effet de serre sont émis à chaque étape du cycle de vie des produits.
  • La collecte et le transport des déchets : chaque année en France, 345 millions de tonnes de déchets sont collectées, majoritairement par camion, pour être transportées vers des centres de traitements.
  • Le traitement des déchets : actuellement, près des deux-tiers de nos déchets sont brûlés ou enfouis en décharge. Chaque année, leur combustion dans les incinérateurs rejette l’équivalent en CO2 de 2,3 millions de voitures. La mise en décharge des déchets représente à elle seule 16 % des émissions de méthane en France, un gaz 25 fois plus réchauffant que le CO2.
atelier-velo

Les déchets et leur traitement sont l’aboutissement d’un mode de production énergivore et émetteur de gaz à effet de serre. La première des solutions pour diminuer ces émissions et lutter contre les changements climatiques est donc de réduire à la source la quantité de déchets (chaque Français en produit actuellement 590 kg/an), et, dans un second temps, de valoriser la part restante, par le recyclage et le compostage. Car pour le climat aussi, le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas !

  • Produire et consommer sobrement : privilégier les produits non jetables, conçus pour durer et in fine être recyclés, limiter les achats et emballages superflus, le gaspillage alimentaire,… sont autant de gestes qui permettent de préserver des matières premières et de l’énergie !
  • Optimiser l’usage : Allonger la durée de vie et l’usage d’un objet pour éviter d’en fabriquer de nouveaux : en mutualisant certains objets, en achetant de seconde main, en optant pour la réparation,…
  • Préserver la matière : Traiter séparément les biodéchets pour en faire du compost permet d’alléger sa poubelle d’au moins 40 kg par an, en plus de créer un engrais naturel et écologique. Trier les déchets recyclables permet de récupérer une partie des matières afin de les réintégrer dans un circuit de production, économisant de l’énergie et des matières premières.
Notre réseau en parle