SONDAGE : DES GAULOIS PAS SI RÉFRACTAIRES À L’ACTION CLIMATIQUE

À la suite de la remise du rapport des 150 citoyens de la Convention citoyenne pour le climat au Gouvernement, le Réseau Action Climat a mandaté le cabinet ELABE pour interroger les Françaises et Français sur 14 mesures structurantes.

À la suite de la remise du rapport des 150 citoyens de la Convention citoyenne pour le climat au Gouvernement, le Réseau Action Climat a a mandaté le cabinet ELABE pour interroger les Françaises et Français sur 14 mesures structurantes. Le constat est sans appel, ils sont prêts et soutiennent l’ensemble des mesures à une exception près. Nous attendons maintenant d’Emmanuel Macron qu’il tienne sans attendre son engagement à reprendre sans filtre les propositions de la Convention.

Un projet de transformation de la société plébiscité

2019 a été l’année de la prise de conscience de l’urgence climatique pour beaucoup de Français, l’environnement étant devenu la première de leurs préoccupations (sondage Ipsos-Sopra Steria, septembre 2019), 2020 sera t-elle (enfin) l’année de l’action climatique ? C’est ce que beaucoup de Français demandent en plébiscitant les mesures des 150 citoyens de la Convention.

Transformer notre agriculture et permettre un accès à une alimentation plus saine et respectueuse de l’environnement

90% des Français interrogées se sont exprimées en faveur de la réduction massive des engrais azotés de synthèse dans l’agriculture, 53% étant tout à fait favorables à cette mesure. Concernant les habitudes alimentaires, une large majorité (60%) souhaite avoir le choix quotidiennement d’un repas végétarien dans la restauration collective publique et ce dès janvier 2022.

Réduire l’impact du transport en misant sur le ferroviaire

Les Français soutiennent à 81% le choix d’investir massivement dans le train pour le transport de passagers et de marchandises afin de réduire l’usage de la voiture et de l’avion. Logiquement, l’interdiction des publicités pour les voitures les plus polluantes (75% favorable) et les voyages en avion (65%) est également saluée. A l’instar des 150 citoyens tirés au sort, les Français sont pour un accompagnement des professionnels sans alternative : 81% des Français interrogés se sont exprimés pour réduire les avantages fiscaux sur le gazole pour les poids-lourds, et en contrepartie aider financièrement les transporteurs à acheter des véhicules moins polluants. La mesure proposant de réduire la vitesse sur autoroute en passant de 130km/h à 110 km/h ne fait quant à elle pas l’unanimité et divise (seulement 31% se disent pour).

La rénovation énergétique, un impératif pour locataires (74%) et propriétaires (57%)

Les Français interrogés sont prêts à agir dans leur foyer et sur leur logement pour réduire leur impact environnemental. Au total, 64% soutiennent l’obligation pour les propriétaires de faire la rénovation énergétique de leur logement à partir de 2024 et 79% souhaitent voir l’habitat collectif et la rénovation des anciens bâtiments être favorisés plutôt que la construction de nouvelles maisons individuelles pour éviter de toucher à des terres agricoles ou à des forêts. Comme pour les 150 citoyens de la convention, les mesures accélérant la transition écologique doivent être justes pour les Français : 70% soutiennent l’accès à un prêt à taux zéro pour tous les propriétaires et des subventions jusqu’à 100% du coût des travaux pour les ménages les plus modestes.

La convention citoyenne, une initiative démocratique qui a fait ses preuves…

A l’heure du bilan de cet ovni démocratique dans le paysage institutionnel, les Français soutiennent le dispositif :

  • 7 Français sur 10 ont entendu parler des propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat ;
  • 3 Français sur 5 jugent la Convention Citoyenne pour le Climat légitime pour faire des propositions au nom de l’ensemble des Français ;
  • 64% des Français qui ont entendu parler la Convention Citoyenne pour le Climat jugent ses travaux utiles pour lutter contre le changement climatique et favoriser la transition écologique dans un esprit de justice sociale.

… à Emmanuel Macron maintenant d’être à la hauteur des attentes des Français et des 150

Ce sondage montre un soutien fort à des mesures structurantes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans un esprit de justice sociale, dépassant les clivages habituels.

Les membres de la Convention Citoyenne pour le Climat seront reçus à l’Elysée ce lundi. Pour répondre à l’urgence, ils ont souhaité que la plupart de leurs propositions soient reprises sous forme législative et réglementaire. Pour le Réseau Action Climat, Emmanuel Macron doit désormais démontrer le sérieux de son engagement vis à vis des 150 citoyens ; et ce alors qu’un projet de loi de finances rectificative est en débat au Parlement et qu’un autre texte est annoncé pour la rentrée.

Concernant le sondage

+

L’institut Elabe a réalisé cette étude auprès d’un échantillon représentatif de 1000 Français du 23 au 24 juin sur 14 mesures parmi les 149 propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat

Plus d'actualités