Je mange bio

En consommant des produits issus d’une agriculture utilisant peu de produits azotés ou phytosanitaires, et a fortiori de l’agriculture biologique, on participe à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Legumes
Legumes

L’agriculture biologique émet globalement moins de gaz à effet de serre. Notamment parce qu’elle promeut plusieurs pratiques. Comme l’absence d’épandage d’engrais azotés de synthèse et la suppression des produits phytosanitaires. Toutes ces pratiques favorisent en outre une baisse des émissions indirectes liées à la fabrication et au transport de ces produits. L’agriculture biologique engendre également des co-bénéfices multiples sur la ressource en eau, la préservation des sols et de l’air, ainsi que sur la biodiversité.

Que faire concrètement ?

On peut trouver des produits issus de l’agriculture biologique :

  • Dans les grandes et moyennes surfaces, ainsi que dans les magasins spécialisés en produits biologiques.
  • Via des achats en circuits courts : achat à la ferme, dans des boutiques « paysannes », en s’organisant à plusieurs pour acheter en gros ou encore en adhérant à une AMAP.
  • En cultivant soi-même, sans produits de synthèse, sur son balcon, son jardin, ou via un jardin familial ou collectif.

D'autres solutions #Alimentation