Nouveaux axes de travail au Réseau Action Climat : Emplois et Industrie lourde

Le Réseau Action Climat s’agrandit avec l’arrivée de Céleste Duriez et de Léa Mathieu-Figueiredo pour traiter de nouveaux enjeux : les emplois et l’industrie lourde. L’association élargit ainsi son champ d’action pour élaborer des mesures alternatives dans ces deux domaines.

L’industrie lourde, un des secteurs les plus émetteurs de gaz à effet de serre

L’industrie lourde, avec notamment les filières de la chimie, de l’acier et du ciment, est l’un des secteurs les plus émetteurs de gaz à effet de serre avec plus de 50 millions de tonnes de CO2eq émises chaque année. La tendance à la baisse des émissions observée entre 1990 et 2015 est désormais en stagnation et des mesures doivent être prises dès maintenant pour transformer en profondeur les process et les filières afin d’atteindre les objectifs de décarbonation d’ici 2050.

Le renouvellement des actifs industriels prévu dans les prochaines années devra permettre la mise en place de technologies innovantes et décarbonées, mais il est nécessaire de repenser les filières dans leur ensemble et d’utiliser tous les leviers d’action possible : réglementation permettant d’encadrer et de soutenir la décarbonation, développement de l’économie circulaire, ou encore redéfinition des besoins et usages.

Anticiper et accompagner la mutation des emplois

La transition écologique est intimement liée à la question de l’emploi ; une opposition entre les deux est souvent mise en avant dans le débat public.

Même si toutes les études montrent que la transition écologique créera davantage d’emplois qu’elle ne va en supprimer, certains secteurs d’activité (énergies fossiles, aéronautique…) seront amenés, dans un futur plus ou moins proche, à décroître, et donc à perdre des emplois. Il n’est pas envisageable que les salariés payent le prix de décisions prises dans l’urgence, une fois au pied du mur, alors que les enjeux sont d’ores et déjà connus. Des dispositifs d’anticipation et d’accompagnement des reconversions professionnelles des salariés doivent être pensés en co-construction avec les principaux concernés.

CONTACTS PRESSE 

Céleste Duriez – Responsable Climat et Emplois Réseau Action Climat – celeste.duriez@reseauactionclimat.org – 07 83 73 66 04

Léa Mathieu Figueiredo – Responsable Industrie Lourde Réseau Action Climat – lea.mathieu@reseauactionclimat.org – 06 70 16 00 43

Plus d'actualités