Loi climat – la marche d’après ! Mobilisons-nous pour le climat le 9 mai

Pendant qu’ils avancent à reculons, nous marchons partout en France ! Le Réseau Action Climat répond à nouveau présent, aux côtés de plus de 500 organisations, pour une mobilisation générale au lendemain du vote de la loi Climat à l’Assemblée nationale.

Loi Climat à l’Assemblée nationale : zéro pointé

Les débats ont pris fin il y a deux semaines, et l’Assemblée nationale votera sa version revisitée du texte le 4 mai. Une fois de plus, nous faisons le constat d’un texte initialement peu ambitieux que les députés n’ont pas voulu hisser plus haut, loin de l’ambition initiale des 150  citoyens de la Convention citoyenne et loin de permettre de répondre efficacement à l’urgence climatique.

A nouveau, le gouvernement et la majorité favorisent la croissance à court terme…

  • Au mépris de la justice sociale et d’une vraie transition écologique
  • En dépit des alertes lancées par les associations, les scientifiques et les autorités indépendantes…

Résultat : 2 semaines de débats expéditifs, une majorité qui a voté contre tous les amendements les plus ambitieux, en résumé un mécanisme bien huilé qui donne envie de crier « démocratie, es-tu là ? ». C’est le bilan nous avons dressé lors d’une conférence de presse le 3 mai.

Il est primordial de rappeler que ce texte n’est en rien « la grande loi climat du quinquennat » et qu’il ne permet en aucun cas à la France de se mettre sur une trajectoire qui lui ferait respecter l’Accord de Paris. La loi Climat est une opportunité manquée de traduire en mesures concrètes nos engagements, de réorganiser notre société en donnant les moyens à tous les citoyens et citoyennes de vivre dignement en préservant la planète, et donc notre avenir.

Loi Climat : un triste symbole du crash de la politique climatique d’Emmanuel Macron

Nous n’avons plus le temps d’attendre du Président de la République qu’il mette en adéquation ses actes avec ses paroles, comme si le dérèglement du climat n’avait pas d’impact sur le vivant ou sur le risque d’augmentation des pandémies.

Collectivement, les 500 organisations signataires de l’appel exigent dès à présent :

  • La reconversion des emplois dans tous les secteurs polluants, l’accès aux soins, à un logement décent, à de la nourriture saine, de l’eau potable et de l’air pur pour toutes et tous, la préservation de la biodiversité et des ressources naturelles.
  • Des mesures pour modifier nos moyens de production et de consommation tout en réduisant les inégalités pour construire une société plus juste. Nous sommes profondément convaincus que la justice climatique va de pair avec la justice sociale. 

Mobilisons-nous contre une loi vidée de sa substance !

Le dimanche 9 mai, retrouvons-nous dans la rue partout en France. Nous marcherons pour clamer le désaveu généralisé de cette loi Climat et Résilience et la trahison de la promesse faite par Emmanuel Macron au processus démocratique de la CCC. Nous marcherons pour dénoncer le pouvoir laissé aux lobbies qui condamnent nos vies en toute impunité.  Nous marcherons car nous n’avons plus le choix face à ce gouvernement qui demeure éternellement sourd. Nous marcherons, ensemble, dans la joie et avec détermination. Car, si Emmanuel Macron avance à rebours de l’Histoire, nous sommes déjà en train de construire l’après.

Trouver une marche proche de chez vous

Plus d'actualités