Les élections régionales : décisives pour le climat

J-4 avant le second tour des élections régionales. Après un premier tour marqué par une abstention record, nous devons nous mobiliser dans les urnes pour le climat dimanche prochain. En jeu, une transition écologique forte au niveau local, que les futur.e.s élu.e.s régionaux ont toutes les clés pour accélérer.

Sécheresse, montée du niveau des mers, baisse des récoltes, inondations, le changement climatique est déjà perceptible. Reporter l’action à plus tard n’est plus une option, d’autant que la transition écologique est bénéfique pour la santé et créatrice d’emplois. Les Régions ont les leviers pour développer des transports moins polluants et plus accessibles, une agriculture plus écologique pour une alimentation plus saine, la rénovation des logements pour réduire la facture d’énergie des ménages, une industrie tournée vers les filières d’avenir. Mais ces transformations ne seront engagées que si nous faisons entendre notre voix !

Le second tour des élections aura lieu ce dimanche 27 juin. Après un premier tour sous le signe d’une abstention écrasante (de 66,1%), le verdict est clair : pour beaucoup, les régions sont un échelon méconnu, vague tremplin des candidats vers l’élection présidentielle. Pas pour le Réseau Action Climat : ces élections sont décisives pour la transition écologique et sociale. Et pour cause : les Régions sont en première ligne pour enfin construire une transition écologique forte et ancrée dans les territoires.

Les Régions : des acteurs pour allier transition écologique et justice sociale

Rendre les transports durables (vélo, train, etc.) plus accessibles

En développant des tarifs plus bas dans les transports collectifs pour les plus précaires, en augmentant les fréquences, ou encore en permettant de prendre le vélo dans les TER. Les élus régionaux agissent concrètement sur le maintien et le développement des trains, favorisant ainsi la mobilité de toutes et tous ! 

Pour la santé, face au bruit et aux pollutions de l’aviation, les élus régionaux ont là encore le pouvoir d’agir en s’opposant aux projets d’extension des aéroports ou encore en retirant les subventions régionales ! 

Rénover massivement les logements

En permettant à chacun, et en priorité aux ménages les plus précaires, d’avoir des logements bien isolés et salubres, la Région peut donner la possibilité à chacun de se loger dignement, tout en réalisant des économies sur les factures d’énergies.

Soutenir une agriculture et une alimentation saines pour nous et l’environnement

En soutenant une agriculture plus écologique et en accompagnant les agriculteurs pour qu’ils réduisent l’utilisation de pesticides, ou encore en favorisant une alimentation plus saine, biologique, végétarienne et locale, les Régions peuvent agir pour notre santé. Les élus régionaux peuvent ainsi voter pour qu’il y ait au moins deux menus végétariens hebdomadaires dans la restauration collective des lycées.

Protéger la biodiversité pour mieux nous adapter aux catastrophes naturelles

En s’opposant aux projets d’artificialisation des sols, ou en restaurant et préservant les espaces naturels, la Région participe activement à lutter contre les îlots de chaleur, feux de forêts, avalanches, inondations… auxquels sont exposés 62% de la population française.

Les Régions : des acteurs pour l’emploi et la formation de demain

Accompagner jeunes, salariés et entreprises vers la transition

Les Régions sont les cheffes de file pour l’emploi, la recherche et la formation professionnelle. Elles peuvent identifier les secteurs émetteurs de gaz à effet de serre qu’il faut accompagner vers la transition, ainsi que les formations à développer pour y parvenir ! Elles jouent donc un rôle clé pour l’aide à la conversion des entreprises, et notamment des TPE et PME qu’elles subventionnent, mais aussi des salariés et personnes en formation !

Soutenir les secteurs créateurs d’emplois

Par ailleurs, en soutenant le développement des énergies renouvelables, ou encore la rénovation des logements et le développement des trains, la Région structure des filières créatrices d’emplois ! La transition représente ainsi jusqu’à 1 million d’emplois créés dans nos territoires !

Les Régions : des acteurs pour le climat !

Ces élections peuvent changer notre quotidien sur les territoires, et enclencher la transition nécessaire. 

Les solutions existent et elles sont connues. Nous les avons envoyées en février dernier aux candidats aux élections régionales. Aujourd’hui certains font des promesses, demain, ils devront les mettre en œuvre. Et dimanche, vous pouvez agir pour changer votre territoire, en votant pour la transition climatique et sociale ambitieuse.

Si le climat est repris dans la plupart des programmes, toutes les listes ne se valent pas !

Plus d'actualités