Élections régionales : quelle ambition des candidats pour le climat ?

Le Réseau Action Climat publiera un décryptage des programmes des candidats aux élections régionales sous le prisme du climat. Cette analyse couvrira les 13 régions de France métropolitaine et les principaux candidats, au regard de quinze mesures clés pour lutter contre le dérèglement climatique et défendre la justice sociale.

15 mesures incontournables pour le climat et l’égalité de tous et toutes

Le climat ne doit pas simplement être une promesse électorale qui transparaît dans les programmes. Il doit être réellement pris en compte par les candidats et les candidates aux élections régionales. Le Réseau Action Climat fait un double constat : l’urgence climatique est toujours plus prégnante et les régions disposent d’un champ d’action pertinent.

C’est pourquoi le Réseau a identifié quinze mesures prioritaires à mettre en œuvre pour la transition. Loin de représenter un enjeu seulement écologique, la lutte contre le dérèglement climatique doit permettre d’avancer vers une meilleure qualité de vie, de réduire les inégalités et d’apporter des bénéfices économiques et sociaux.

L’analyse portera sur les mesures prises dans le secteur du transport, de l’énergie, des bâtiments, de l’agriculture et de l’alimentation, secteurs les plus émetteurs de gaz à effet de serre, mais aussi sur des compétences plus précises comme la réduction des déchets et l’adaptation du territoire. Enfin, dans un contexte de pandémie mondiale, de crise sociale et économique, l’accent sera mis sur la nécessité d’une action en faveur de l’emploi, du pouvoir d’achat et de l’accessibilité pour les plus précaires. Une partie des mesures couvrira ainsi le domaine de l’enseignement, de la reconversion des emplois et des secteurs économiques, en lien avec la relance. Ces mesures ont été sélectionnées par les 25 ONG membres du Réseau Action Climat, certaines d’entre elles étant aussi issues ou inspirées des propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat.

Rappelant que ces mesures ne forment qu’un socle minimal d’actions à mettre en œuvre pour avoir une trajectoire compatible avec l’urgence climatique, le Réseau Action Climat proposera une appréciation des programmes, en fonction du contexte et des enjeux locaux. En effet, chaque région doit tenir compte de son bilan et de son potentiel spécifique, les enjeux territoriaux étant forcément différents.

Les régions, acteurs clés et peu connus pour lutter contre le dérèglement climatique

Les régions françaises subissent de plein fouet les impacts du dérèglement climatique (sécheresses à répétition, montées des eaux, érosions des côtes, inondations etc.). L’enjeu de la résilience des territoires, c’est-à-dire la nécessité d’anticiper et de s’adapter aux crises, est au cœur du débat public. Cette importance d’agir pour le climat en fait un enjeu électoral fort : 77 % des Français voient le dérèglement climatique comme un enjeu majeur.

Comme l’explique le Haut Conseil pour le Climat, “les régions disposent de compétences clés pour agir sur l’atténuation et l’adaptation à travers différentes compétences transversales importantes”. Via ce travail de décryptage, le Réseau Action Climat met en avant les candidats face à leur responsabilité : celle d’enclencher maintenant une transition juste et ambitieuse, ce qui commence par des engagements politiques forts.

15 mesures pour décrypter les programmes des candidats
Plus d'actualités