Nos propositions pour une nouvelle fiscalité carbone et énergétique plus juste

Le Réseau Action Climat et ses associations membres proposent une fiscalité carbone et énergétique plus juste.

À quelques jours des conclusions du grand débat national, le Réseau Action Climat et ses associations membres proposent une fiscalité carbone et énergétique plus juste.
La taxe carbone pré-Gilets Jaunes est devenue le symbole d’une politique écologique qui impacte davantage les personnes démunies mais qui exempte des secteurs et entreprises fortement polluants, qui font pour certains des milliards d’euros de bénéfices. Aujourd’hui, la priorité doit être de mettre en place les conditions nécessaires pour qu’une nouvelle taxe carbone soit de nouveau acceptable et considérée comme un outil incontournable de la transition écologique.
La taxation écologique est importante pour rendre plus cher ce qui est polluant et donc rendre les solutions alternatives plus compétitives : mais son succès et sa durabilité repose sur trois piliers : (1) que les grandes entreprises polluantes ne soient pas exemptées du dispositif, que (2) cette fiscalité ne s’ajoute pas aux injustices sociales existantes via une redistribution d’une partie de ses recettes et que (3) les recettes soient utilisées pour le développement des alternatives de mobilité, de rénovation et d’alimentation saine et durable accessibles à tous.
Par ailleurs, elle ne pourra jouer son rôle d’incitation que si les politiques réglementaires, les investissements publics et les normes environnementales envoient un signal cohérent et stimulent l’émergence et la diffusion des solutions de la transition écologique.

Le détail de notre proposition
Notre dossier de presse
Plus d'actualités