Du Business and Climate Summit à la COP21 : quelles solutions pour le climat ?

Le Réseau Action Climat France et d’autres associations françaises [1] s’associent pour dénoncer les mythes et les risques liés à certaines technologies promues par des entreprises à l’occasion de la COP21.

L’opération de greenwashing risque de commencer dès cette semaine lors du Business and Climate Summit, organisé les 20 et 21 mai à Paris, et de se poursuivre avec l’« Agenda des solutions » que propose le gouvernement français pour le Sommet de Paris.

Si certaines entreprises s’engagent en changeant leur modèle de production et font partie de la solution, d’autres ne cherchent pas à réduire réellement leur empreinte environnementale. D’autres encore (parfois les mêmes), présentent leur technologie comme une solution pour le climat alors qu’elle ne contribue pas à la réduction des gaz à effet de serre ou représente une menace pour l’environnement et les populations. Nucléaire, charbon « propre », agrocarburants : autant de fausses solutions énergétiques qui ne permettent pas de répondre à la crise climatique. Dans l’agriculture, les organismes transgéniques et l’agriculture dite « climate-smart » sont également dangereux pour l’homme et l’environnement.

LES VRAIES SOLUTIONS DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE SONT BIEN CONNUES DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

Quelques exemples : l’accès pour tous à des énergies renouvelables décentralisées, la réappropriation par les acteurs territoriaux des enjeux énergétiques, les économies d’énergies, les transports propres comme les transports en commun, le train ou le vélo, etc. Côté agriculture, le soutien aux agricultures familiales paysannes, les pratiques agroécologiques, les circuits alimentaires équitables, locaux et les produits de saison et « bio » ainsi que la lutte contre le gaspillage font partie des vraies solutions aux changements climatiques.

Quelles solutions pour le climat ?

Les fiches thématiques :

« Ni nucléaire, ni effet de serre »
Le mirage du charbon « propre »
Agrocarburants : une solution coûteuse, dangereuse pour le climat et la sécurité alimentaire
L’agriculture « climate-smart » : l’alibi climatique au service de l’industrie agroalimentaire
Semences et organismes génétiquement modifiés

Notes

  1. Action contre la Faim, Agronomes et vétérinaires sans frontières, Amis de la Terre France, CARE France, CCFD-Terre Solidaire, France Nature Environnement, Gevalor, Oxfam France, Peuples Solidaires, Réseau Sortir du Nucléaire Secours Catholique, WECF
Plus d'actualités