Taxonomie : opération de greenwashing pour démarrer la Présidence française du Conseil de l’Union européenne

Ursula von der Leyen, la Présidente de la Commission européenne, a cédé sous la pression de la France et a proposé de labelliser le gaz fossile et le nucléaire comme des “énergies de transition” dans la taxonomie verte européenne.

En visite à Paris, elle apporte un beau cadeau pour le Président Macron en ce début de Présidence française du Conseil de l’Union européenne, mais un cadeau empoisonné pour le climat et la transition énergétique en Europe. Le Réseau Action Climat condamne cette décision. 

Cette opération de greenwashing portée par la France risque de coûter cher. Des milliards d’euros d’investissements dédiés à la transition écologique pourraient être  détournés pour lancer des projets de construction de nouvelles centrales nucléaires et à gaz a minima jusqu’en 2045 et 2030 respectivement.

D’une part, le nucléaire ne répond pas au principe de « ne pas causer de préjudice important à l’environnement » car il pose notamment la question des déchets, des risques et des pollutions. Par ailleurs, l’extrême lenteur de son déploiement, confirmée par les retards recensés sur tous les chantiers de construction de réacteurs en Europe confirment que le nucléaire ne peut en aucun cas constituer une « énergie de transition ».

D’autre part, le gaz fossile est une source avérée d’émissions de gaz à effet de serre dont la consommation devrait baisser de 30 % d’ici à 2030 pour atteindre l’objectif climatique européen.Le considérer comme utile à la transition est un faux pas dangereux qui dévierait l’Union Européenne de son objectif climatique.

La Commission européenne doit revoir sa copie, sans quoi elle risque de discréditer le Green Deal européen. Si elle maintient le gaz fossile et le nucléaire dans la taxonomie verte, le Conseil et le Parlement européen doivent rejeter cet acte délégué dans les semaines à venir. Le Réseau Action Climat appelle la France à arrêter de faire de sa Présidence du Conseil de l’Union européenne une tribune pour son industrie nucléaire.

Contacts presse

Neil Makaroff, Réseau Action Climat, neil.makaroff@reseauactionclimat.org, 06 83 26 43 32

Cécile Génot, Greenpeace France, cecile.genot@greenpeace.fr , 06 30 23 52 78 

Michel Dubromel, France Nature Environnement, michel.dubromel@fne.asso.fr , 06 82 52 11 81

Charlotte Mijeon, Réseau “Sortir du nucléaire”, charlotte.mijeon@sortirdunucleaire.fr, 06 64 66 01 23

Paul Schreiber, Reclaim Finance, paul@reclaimfinance.org, 06 89 02 07 88

Plus d'actualités