Sommet sur le futur de l’Europe : sur le climat, parler ne suffit plus, place à l’action

À quelques semaines des élections européennes, les chefs d’États et de gouvernements se réunissent le 9 mai prochain lors d’un Sommet à Sibiu, en Roumanie, afin de définir le programme de travail de l’Union européenne pour les 5 prochaines années.

À quelques semaines des élections européennes, les chefs d’États et de gouvernements se réunissent le 9 mai prochain lors d’un Sommet à Sibiu, en Roumanie, afin de définir le programme de travail de l’Union européenne pour les 5 prochaines années. Le Réseau Action Climat rappelle qu’un Sommet sur le Futur de l’Europe qui ne ferait pas du climat la priorité serait un rendez-vous manqué. Ce serait un échec face à la mobilisation sans précédent des citoyens européens.

C’est pourquoi le Réseau Action Climat s’associe à une large coalition de centaines de villes, régions, entreprises et ONG présentes sur l’ensemble du continent européen, pour appeler les dirigeants européens, dont Emmanuel Macron, à faire de la transition écologique la pierre angulaire du projet européen et la première des priorités des politiques européennes pour les prochaines années.

Les chefs d’États et de gouvernements devront doter l’Union européenne de l’objectif de neutralité en gaz à effet de serre bien avant 2050. Ils devront aussi donner un mandat clair à la future Commission européenne pour qu’elle puisse lancer un certain nombre de chantiers législatifs visant à drastiquement baisser les émissions secteur par secteur, et à accélérer l’action d’ici à 2030.

Le Réseau Action Climat a identifié 5 chantiers prioritaires pour engager une véritable transition industrielle et écologique permettant à l’Europe de se débarrasser des énergies fossiles, de faire contribuer les plus grands pollueurs à la transition (en particulier les plus vulnérables et les régions les plus en difficultés) et de réformer la Politique Agricole Commune et la politique commerciale, pour qu’elles deviennent des leviers de la transition.

Le Sommet de Sibiu, à quelques semaines des élections européennes, doit impulser la réorientation du projet européen vers une Europe écologique et solidaire.

Le Réseau Action Climat ainsi que la coalition d’acteurs rappellent enfin que la lutte contre le dérèglement climatique doit être menée à toutes les échelles avec la même intensité. L’ambition portée au niveau européen ne saurait en aucun cas se substituer à des mesures nationales.

Plus d'actualités