Réaction au débat des chefs d’États et de gouvernements sur l’ambition climatique européenne

Lors du Conseil européen du 18 octobre les chefs d’États et de gouvernements européens ont reconnu qu’il était nécessaire de faire bien plus pour lutter contre le dérèglement climatique et en éviter les conséquences dramatiques qui touchent d’ores et déjà notre continent.

Cette déclaration coche la première case de la révision des objectifs climatiques européens, aujourd’hui obsolètes. Elle doit maintenant se transformer en un véritable plan d’action pour mettre l’Europe sur les rails de l’accord de Paris, c’est-à-dire fixer un objectif de zéro émission nette d’ici à 2050 et une réduction des gaz à effet de serre d’au moins 55 % en 2030. L’Union européenne a toutes les solutions en main pour accélérer la transition écologique du continent.

Puisque le statu quo n’est pas une option, le Réseau Action Climat appelle Emmanuel Macron à  s’engager pleinement dans cette bataille en Europe et oeuvrer pour que l’Union et ses États membres alignent leurs engagements et actions climatiques avec l’objectif de limiter la température à 1,5°C.

Plus d'actualités