Consommation : Quels impacts sur le climat ?

Les évaluations des émissions de gaz à effet de serre par pays peuvent être très différentes, selon la méthode retenue. La méthode de calcul basée sur les « émissions liées à la consommation » permet de mieux appréhender les émissions globales d’un pays et son empreinte en termes de changements climatiques.

Les émissions de gaz à effet de serre (dont l’augmentation des concentrations dans l’atmosphère entraine la hausse de la température moyenne globale) sont traditionnellement comptabilisées selon une approche territoriale, c’est-à-dire en prenant comme cadre le territoire de chaque État et les émissions qui y sont générées.

La méthode de calcul basée sur les « émissions liées à la consommation » permet de mieux appréhender les émissions globales d’un pays et son empreinte en termes de changements climatiques.

Pour la France, qu’est ce que cela veut dire ?

En 2012, les émissions françaises de CO2 « liées à la consommation » avaient légèrement augmenté par rapport à 19902, tandis que les émissions territoriales affichaient une diminution de 15%.
La baisse des émissions territoriales françaises a donc été compensée par les émissions importées d‘autres pays, pour satisfaire notre consommation. Ces émissions sont notamment le fait de nos importations alimentaire, du secteur de l’automobile ou de produits chimiques.

Commander nos publications

Vous pouvez librement télécharger et imprimer ces documents par vos propres moyens (n'imprimez que si nécessaire). Si vous souhaitez une information pour commander des documents que nous avons imprimés (montant du remboursement des frais de port…), merci d’envoyer un mail à contact@reseauactionclimat.org

Passer commande
Plus de publications