Plan de relance européen – Déclaration des ONG françaises et allemandes

La Commission européenne publiera le Plan de relance européen mercredi 27 mai afin de sortir l’Europe de la crise économique. Les organisations de la société civile française et allemande unissent leurs voix dans une déclaration commune pour que le plan de relance serve à la mise en oeuvre du Green Deal européen.

La crise sanitaire du Covid-19 entraine l’Europe dans la plus grave récession depuis l’après-guerre. La Commission européenne prévoit de publier un Plan de relance inédit pour sortir l’Europe de cette crise.  Emmanuel Macron et Angela Merkel, dans leur proposition de Fonds européen de relance, ont affirmé vouloir faire du Green Deal européen une des priorités de la relance européenne.

Afin de passer de l’engagement politique à de véritables actions pour le climat, les organisations de la société civile française et allemande publient des propositions concrètes pour que le plan de relance s’intègre dans la mise en oeuvre du Green Deal européen. Ce dernier doit être la boussole des investissements à venir afin d’orienter l’Europe vers la neutralité climatique d’ici 2050.

Or, il est impératif que l’ensemble des investissements de relance mettent l’Europe et ses Etats-membres sur la trajectoire d’une réduction massive des émissions de gaz à effet de serre sur le court-terme pour respecter la limitation de la température terrestre à 1,5°C. Le plan d’investissement prévu par la Commission européenne est, peut être, l’unique opportunité de la décennie de créer cet alignement.

Si les gouvernements ne parviennent pas à orienter ces financements vers les infrastructures vertes et un modèle respectueux du climat et de l’environnement, ils risquent au contraire de nous enfermer dans une économie fortement émettrice en gaz à effet de serre, et ainsi rendre l’objectif de limitation de la température planétaire à 1,5 ° C inatteignable.

Les organisations de la société civile française et allemande appellent donc leurs gouvernements ainsi que la Commission européenne à se saisir de plans de relance pour accélérer la transition vers une économie neutre en gaz à effet de serre, et pour rendre nos sociétés plus résilientes face aux crises. La lutte contre le Covid-19 ne doit pas se faire au détriment du climat et de la biodiversité.

Le deal donnant-donnant de la relance européenne : financements et solidarité contre baisse des émissions de gaz à effet de serre

La mutualisation des risques et la solidarité européenne sont des pré-requis à une politique climatique ambitieuse. En contreparties de la solidarité financière de l’Union et des marges de manoeuvre offertes par la dérogation au Pacte de Stabilité et de Croissance, les plans de relance des États-membres devront également respecter des conditions environnementales concrètes et strictes afin de contribuer pleinement à la mise en oeuvre du Green Deal européen.

La Commission européenne devrait évaluer les plans de relance nationaux et veiller à ce qu’ils :

  • soient conformes à un objectif climatique pour 2030 permettant d’être sur une trajectoire visant à limiter l’élévation de la température mondiale à 1,5 ° C, soit – 65 % d’émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 ;
  • respectent les critères de la taxonomie européenne sur la finance durable ;
  • ne soutiennent pas les activités nocives pour l’environnement et le climat, y compris le nucléaire.

Nos propositions sectorielles (plus de détails dans la déclaration)

  • Renforcer la dimension internationale du Green Deal et assurer la solidarité internationale avec les pays les plus vulnérables
  • Investir dans la décarbonation de l’industrie lourde et instaurer un prix du CO2 significatif grâce à une réforme du marché carbone européen ETS
  • Transformer notre mobilité en actant la fin des voitures diesel et essence, et en investissant dans les mobilités durables comme le ferroviaire par exemple.
  • Refondre le secteur agricole et de la Politique Agricole Commune pour assurer la relocalisation de nos productions et le respect de la biodiversité
  • Garantir la justice sociale en investissant massivement dans la rénovation des logements et en assurant des conditions de travail décentes dans tous les secteurs.
Déclaration des organisations de la société civile française et allemande sur le plan de relance européen
Plus d'actualités