Le 14 juillet, l’Europe attendue pour une transition écologique au service des citoyens

La Présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, présentera le 14 juillet prochain, 12 projets de lois européennes visant à traduire l’ambition climatique européenne en actions concrètes. Un point d’étape majeur dans la mise en œuvre du Green Deal européen, le grand plan européen pour l’environnement.

Alors que les impacts de la crise climatique sont de plus en plus pressants et dangereux, la Commission ne doit pas se contenter du minimum pour atteindre -55 % d’émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030, mais doit bâtir des politiques ambitieuses pour tendre vers -65 %, seule cible permettant de limiter la hausse des températures à 1,5°C.

Pour le Réseau Action Climat, ces 12 lois européennes sont l’opportunité de mettre le Green Deal au service des citoyens et d’amorcer des transformations écologiques profondes dans tous les secteurs.

Le Green Deal européen doit accompagner les citoyens dans la transition, et non pas pénaliser les plus modestes.

Elles devront lancer les grands chantiers de la transition écologique : mettre à niveau la rénovation des bâtiments, créer des millions d’emplois grâce à la transition énergétique et le développement des énergies renouvelables, engager la transition de la filière automobile vers la fin de vente des véhicules essences et diesels à l’horizon 2030 et appliquer pleinement le principe de pollueur-payeur à l’industrie lourde, l’aviation et le maritime. En revanche, il ne doit pas être une source d’inégalités et d’injustice sociale : la proposition de créer un marché carbone qui imposerait aux ménages, dont les plus modestes, un surcoût sur les carburants et le chauffage imprévisible et difficilement compensable, est une impasse sociale dangereuse pour la transition. La Commission doit y renoncer. 

Le Réseau Action Climat appelle la France à être à la hauteur. Elle aura la responsabilité d’animer les débats sur ces Lois et d’aboutir à des accords entre les États-membres lors de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne. Pour cela, elle doit montrer l’exemple et être un moteur du Green Deal européen en se fixant un nouvel objectif climatique à au moins -55 % d’émissions de gaz à effet de serre en 2030. 

Dossier de presse : 12 lois européennes pour façonner un Green Deal au service des citoyens
Plus d'actualités