Énergies renouvelables citoyennes et participatives

Un enjeu pour les territoires, un projet pour l'Europe. Comment accélérer le développement des projets d'énergies renouvelables portés par les acteurs des territoires ?

A l’initiative du collectif Énergie Citoyenne et participatives, composé d’acteurs de la protection de l’environnement, de l’énergie et de l’ESS, un colloque a réuni les acteurs des énergies renouvelables, à quelques jours du « One planet summit », pour engager une nouvelle dynamique bénéfique pour le climat, pour l’économie et pour les territoires. Ils appellent à ce que soit inscrit dans les politiques nationales, régionales et locales l’objectif de 15 % des énergies renouvelables entre les mains des citoyens et des collectivités d’ici 2030, ainsi que les leviers pour y parvenir.

Les témoignages se sont succédés lors de ce colloque pour démontrer la dynamique créée ces dernières années : la Région Occitanie, la Ville de Paris, Grenoble métropole, les centrales villageoises, autant de projets d’énergies renouvelables qui associent les citoyens et les collectivités. Les fédérations professionnelles du secteur ont également affirmé leur souhait de s’inscrire dans cette dynamique car les projets portés par les territoires ont davantage de chances de réussir et de bénéficier directement au développement local.

Des directives européennes actuellement en débat aux mesures plus nationales comme le bonus participatif dans les appels d’offres ou la création prévue d’un dispositif d’amorçage porté par la Caisse des dépôts et l’ADEME, les pistes de solutions ont été débattues, avec Virginie Schwarz, directrice de l’énergie au ministère de la transition écologique et solidaire, et avec des parlementaires, dont Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire. Nous espérons dès lors que de tels exemples pourront inspirer les députés européens pour proposer un cadre favorable pour le soutien de ces projets dans la directive sur la promotion des énergies renouvelables, qui sera soumis au Parlement de Strasbourg en janvier prochain.

Le « One planet summit » organisé le 12 décembre par Emmanuel Macron mettra en avant la finance publique et privée au service de l’action climat. Nous attendons du président de la république qu’il affirme son engagement à favoriser l’investissement et l’implication dans la gouvernance des citoyens et des collectivités dans les projets d’énergies renouvelables et qu’il fixe un cap ambitieux dans ce domaine.

Propositions pour développer les énergies renouvelables citoyennes et participatives
Plus d'actualités