J-45 avant la COP21 : Du brouillon à la copie finale

Nous sommes désormais à sept semaines de l’ouverture de la COP21 qui doit aboutir à un accord universel, contraignant et ambitieux permettant de stabiliser le réchauffement climatique bien en deçà de 2°C.

Du 19 au 24 octobre, à Bonn en Allemagne, se déroulera la dernière séquence des négociations de l’ONU pour préparer le sommet de Paris. Depuis début octobre, un brouillon d’accord est sur la table. L’objectif de ce texte est de préciser les termes de la coopération internationale sur le climat, à partir de 2020.

On ne peut pas s’attendre à un accord miracle, toutefois l’accord de Paris doit remplir plusieurs fonctions : fixer un cap commun et clair pour tous les pays, créer des mécanismes efficaces permettant d’accroître systématiquement les engagements nationaux et de financer la lutte contre les changements climatiques dans les pays pauvres. Si ce brouillon permet enfin de rentrer dans le vif des négociations, il nécessite d’être retravaillé pour aller au-delà du plus petit dénominateur commun et s’assurer que la communauté internationale ne ferme pas la porte à l’objectif de 2°C. Les négociations à Bonn doivent permettre de transformer l’essai avant de rendre la copie finale à Paris.

Du brouillon à la copie finale
Plus d'actualités