30 ans du Triangle de Weimar : le temps de la coopération pour la transition écologique

A l’occasion du 30ème anniversaire du Triangle de Weimar qui renforce la coopération entre la Pologne, l’Allemagne et la France, les ONG des trois pays s’unissent pour appeler à la création d’un Triangle de Weimar pour la transition écologique.

Madame la Chancelière,

Monsieur le Président,

Monsieur le Premier Ministre,

 

Cette année, la France, l’Allemagne et la Pologne célèbrent le 30ème anniversaire du Triangle de Weimar, une initiative visant à promouvoir l’intégration européenne et à renforcer les liens politiques entre nos pays. Ensemble, nous pouvons jouer un rôle décisif dans le façonnement de l’Union européenne. Néanmoins, le potentiel du triangle de Weimar n’a pas encore été exploité et nous sommes très inquiets de voir à quel point nos gouvernements vont dans des directions opposées lorsqu’il s’agit de la politique climatique européenne. Il est maintenant grand temps de relancer le Triangle de Weimar et de l’orienter vers la transition écologique afin que l’Europe atteigne la neutralité climatique au plus tard en 2050. Nous appelons à la création d’un Triangle de Weimar de la transition écologique.

 

La réussite du Green Deal européen et le leadership mondial de l’Europe sur le climat dépendent du succès de la transition écologique en Pologne, en Allemagne et en France; et de la coordination entre Varsovie, Berlin et Paris sur l’agenda climatique.

 

Le triangle de Weimar pour la transition écologique est une opportunité que nous ne devons pas laisser passer. Les structures trilatérales de coordination et de coopération en matière de politiques climatiques peuvent conduire à un consensus européen et des orientations stratégiques majeures. La renaissance d’une telle coopération doit ouvrir la voie à un avenir économique meilleur et durable pour nos trois pays et pour l’Union dans son ensemble.

Nous, principales ONG environnementales de Pologne, de France et d’Allemagne, vous demandons instamment d’utiliser le potentiel du Triangle de Weimar pour mettre en œuvre les objectifs climatiques de l’Union européenne. Pour ce faire, des progrès doivent être réalisés sur les dossiers suivants :

  • Établir un Triangle de Weimar pour la transition écologique pour renforcer la coopération stratégique des trois pays sur l’agenda climatique. En plus de renforcer les coopérations déjà existantes, il est essentiel de mettre en place de nouvelles structures de coordination et de coopération pour accélérer l’action climatique, en particulier avant et pendant la Présidence française du Conseil de l’Union européenne. Les trois Parlements nationaux devront être pleinement inclus dans ce processus. Dans un premier temps et afin de relancer cette collaboration, des représentants du gouvernement polonais pourraient être invités à une journée de travail en commun en marges des réunions du groupe franco-allemand sur le climat de Meseberg.

  • Renforcer la coordination entre les trois pays pour aboutir à un paquet législatif “Fit for 55” ambitieux et efficace, qui permette à l’Union européenne d’atteindre et d’aller au-delà de l’objectif climatique « d’au moins -55% » de baisse des émissions de gaz à effet de serre en 2030. L’Allemagne, la France et la Pologne devraient s’engager sur une réduction rapide des énergies fossiles et du nucléaire dans leurs mix énergétiques avant 2030, ainsi que soutenir des transformations profondes de l’économie européenne. Cela passe par des réformes dans tous les secteurs, en particulier :

    • réduire les émissions des transports et s’attaquer au problème de la pollution de l’air, notamment en fixant une date de fin de vente des véhicules essences et diesels neufs en 2030 ; 
    • stimuler le développement des énergies renouvelables et donner la priorité à la sobriété et à l’efficacité énergétique, notamment en lançant une grande vague de rénovation énergétique des bâtiments pour lutter contre la précarité énergétique ; 
    • soutenir une réforme ambitieuse et solide du marché carbone européen.C’est une urgence : même si les nouveaux engagements climatiques européens et américains sont respectés, la hausse de la température globale pourrait atteindre +2,5°C par rapport aux niveaux préindustriels selon le rapport des Nations Unies sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions.
  • Assurer une transition socialement juste vers la neutralité climatique doit être une priorité du Green Deal européen : “personne ne doit être laissé de côté”. Il sera nécessaire de prendre les bonnes décisions d’investissements, notamment dans le marché du travail, afin de nous adapter aux réalités de l’économie verte. Cette dernière est une opportunité de créer 2 millions d’emplois en Europe d’ici à 2024. Tous les secteurs devront contribuer équitablement à la transition : le principe du pollueur-payeur doit s’appliquer en particulier aux grands émetteurs. Les personnes les plus vulnérables devront être protégées contre les risques sociaux et soutenues dans la transition. En outre, nous vous demandons de porter une attention particulière aux conséquences sociales et financières du changement climatique, qui entraîne déjà des coûts énormes, en particulier pour les plus modestes au sein de nos sociétés.

  • Connecter l’Europe grâce à une renaissance du ferroviaire. Le train est le mode de transport de longues distances le plus respectueux du climat. Pourtant, les liaisons ferroviaires entre la Pologne, l’Allemagne et la France n’ont cessé de se dégrader au fil du temps. Un grand nombre de citoyens de nos trois pays souhaitent que des services ferroviaires européens de longue distance soient renforcés. Nous vous demandons donc de rendre les liaisons ferroviaires entre nos trois pays plus attractives que l’avion, en accélérant les actions pour un “Europatakt” avec au moins 30 nouveaux Trains Transeuropéens Express abordables de jour comme de nuit entre 2021 et 2025. La renaissance du rail européen doit être accompagnée d’une initiative conjointe franco-polonaise-allemande sur la taxation du kérosène du secteur aérien. Nos trois pays doivent rapidement lancer une coopération renforcée en ce sens en Europe.

  • Le 30ème anniversaire du Triangle de Weimar est l’occasion d’élever la coopération à la hauteur du défi et d’entamer un dialogue constructif sur la politique climatique. Partager nos visions, la compréhension des différents points de départ et nos spécificités nationales peut contribuer à garantir la solidarité intra-européenne et à ne laisser personne de côté dans la mise en œuvre du « Fit for 55 ». La coopération franco-germano-polonaise recèle un potentiel encore inexploité qui, une fois libéré, peut contribuer de manière significative à l’amélioration du Green Deal européen.

Signataires

Lettre ouverte : 30 ans du Triangle de Weimar : le temps de la coopération pour la transition écologique
Plus d'actualités