Pourquoi une bande dessinée ?

S’il est démontré que les températures augmentent depuis plus d’un siècle en raison des activités humaines (et notamment de l’usage des énergies fossiles), l’urgence climatique est l’affaire de toutes et de tous. Chacun peut (et doit) agir pour réduire son impact sur le climat. Il est primordial de rester mobilisés !

En tant que citoyens, nous pouvons donc nous saisir des enjeux climatiques. Pour cela, des solutions et des actions concrètes existent. Mieux, ces solutions sont bénéfiques pour notre santé, permettent de faire des économies et même de créer des emplois ! Le but de cette bande dessinée est justement de montrer que ces solutions sont à portée de main et que chacun à notre manière, nous pouvons contribuer à ce changement. Si vous le souhaitez, ces bandes dessinées sont disponibles en téléchargement (voir le lien en haut à droite).

Nous avons aussi développé des posters, pour chacun chapitres de la BD. Ces posters sont gratuits ! Pour les commander, rendez-vous en bas de page, dans la section « contact et commandes ». Pour un aperçu des posters, c’est ici :

Planetman contre le changement climatique (version 1)

Planetman contre le changement climatique (version 2)

Planetman en balade (version 1)

Planetman en balade (version 2)

Planetman passe à table (version 1)

Planetman passe à table (version 2)

 

Ce document a bénéficié des soutiens financiers et rédactionnels de la Mairie de Paris, de la Fondation Nature et Découverte et des Nouveaux Robinson . Les opinions et les avis qui y sont exprimés sont uniquement ceux du Réseau Action Climat. Ils n’engagent ni la responsabilité ni la position des ses partenaires.

logo-mairie-parislogo-nouveau-robinsonslogo-nature-decouvertes

Quelques éléments de précision

Sur l’introduction…

La part des différents gaz à effet de serre (dioxyde de carbone, méthane, protoxyde d’azote) décrits en introduction est comptabilisée en « équivalent CO2 », à l’échelle mondiale. Ces chiffres sont issus du 5è rapport du GIEC (3è groupe de travail, 2014).

Sur les transports…

Sur l’alimentation…

Voici le détail du calcul de l’impact climatique des trois menus présentés :

Menu à dominante végétale et locale

= 775 grammes équivalent CO2

 

Menu avec un plat de viande blanche de qualité

=1121 gr eCO2

 

Menu avec de la viande rouge

= 3092 gr eCO2

 

Crédits

Réseau Action Climat

Licence d’utilisation

cc-logo_

Pour en savoir plus

www.rac-f.org

Contact et commandes

Contact général et commande des posters

Contact presse